Histoire du Monde : Viêt-nam - Việt Nam

Colonisation française

 

Colonisation du sud du Viêt-nam : la Cochinchine

-   La 2ème moitié du 19ème siècle est en Occident le temps de la colonisation.
-   En 1857, la décision de coloniser le Vietnam est approuvée par le gouvernement français. En 1858 la flotte française s’abat sur le Viêt-Nam et s’empare de Danang puis de Saigon qui, malgré une guérilla populaire dirigée par les lettrés locaux, est définitivement acquise en 1862.


Frégate mixte française (1854-1873)


Troupes françaises au Viêt-nam

-   Désormais victorieuse après une ultime offensive militaire, la France fait en 1867 de la Cochinchine (le sud du pays autour de Saigon) une de ses colonies.

 
Protectorat français : l'Union indochinoise

-   A partir de 1867, la France intensifie son emprise sur cette région asiatique, ce qui se conclue en 1887 par la création de l'Union indochinoise composée de la Cochinchine, de l'Annam, du Tonkin, du Cambodge, du Laos et du port de Qin Zhou Wan en Chine.


L'Union indochinoise


Carte postale publicitaire

-  Désormais il n’y plus d’état vietna­mien indépendant. Néanmoins, afin de faciliter sa politique d'exploitation, la France maintint la dynastie et le roi sur son trône. Cela n’empêchera pas la persistance d’une résistance au colonialisme durant l’occupation française.

 
Les grands travaux coloniaux

-   En imposant très lourdement les paysans, les autorités coloniales françaises entreprennent de grands travaux :
   *
Une ligne de chemin de fer entre Hanoi et Saigon.
   *
Des ports.
   *
Des digues, et un vaste système d'irrigation.


Construction du chemin de fer


Village paysan

-   En 1904, le gouverneur général d'Indochine décide la restructuration de l’organisation des villages au détriment des petits paysans jusqu’alors propriétaires de leur terre.
-   Cette politique aboutit par la possession des terres par une infime partie de la population. Un sous-prolétariat de paysans sans terre se forme, jusqu’à former en 1930 70% de paysans locataires.

-   Une politique de rentabilité des capitaux français s’intensifie, et ce au détriment de la production locale traditionnelle qui de ce fait s’appauvrit. Désormais, priorité est donnée :
   *
Aux mines de charbon, de zinc, de tungstène et d'étain.
   *
Aux plantations de café, de thé, et de caoutchouc.


Plantation de caoutchouc


Ecole primaire

-   Sur le plan éducatif, la France abolit en 1915 l'ancien système de concours confucéens et imposent les 3 cycles à la française : maternelle, école primaire, école secondaire.

 
L'appel à l'indépendance

-   Ouvertement hostile à l'égard des colons, la grande majorité des Vietnamiens aspire à l'indépendance du pays. Des tracts, journaux et livres patriotiques ne cessent de circuler.
-   En 1927, naît le Viet Nam Quoc Dan Dang, parti nationaliste des classes moyennes.


Hanoi : Grand magasin (en 1924)


Hô Chi Minh

-   Mais ce sont les communistes menés par Hô Chi Minh qui, auprès des classes populaires, organisent la résistance avec le plus d’efficacité.
-   Mais si pendant la révolte du Nghe Tinh de 1930-1931, les comités révolution­naires communistes réussissent à prendre le contrôle d’une partie des provinces, une répression française terrible s’ensuit et étouffe la rébellion.