Histoire de l'art : Rome - République et Auguste

Sculpture républicaine

 

Sculptures officielles

 
-   Dans les premiers siècles, la sculpture romaine est fortement de facture étrusque et d’inspiration grecque.

-   Mais peu à peu s’affirme une œuvre typique qui intègre les caractéristiques de rigueur et de puissance de l’esprit romain. De ce fait, la douceur grecque se durcit.

-   Notons néanmoins la pauvreté artistique qui caractérise cette époque.


Scipion l'Africain


Agrippa

-   Ainsi, le buste du consul « Agrippa », exprime les qualités qu’idéalisent les romains : la volonté, la puissance, la fermeté.

-   Les traits sont durs, l’expression froide et ferme. Malgré l’inspiration hellénistique, une spécificité toute romaine s’installe.

 
Sculptures d'agrément

 


Artémis

-   L’éclectisme romain amène la création d’écoles de sculpture qui s’attachent à reproduire les œuvres grecques dans des styles définis.

-   Ainsi le style archaïque est très apprécié.

-   On remarque sur cette effigie d’Artémis, la manière naïve de disposer les plis rigides des vêtements, l’attitude sans vie, le sourire stéréotypé, la coiffure toute grecque qui n’a rien de romain.

-   Un autre atelier s’inspire de l’œuvre de Praxitèle. Mais le rigorisme romain amène un académisme rigide dont l’élégance est toute froide et la beauté formelle superficielle.


Castor et Pollux


Castor et Pollux

-   Cette sculpture de « Castor et Pollux » est dépourvue de toute intensité expressive, malgré un qualité plastique indéniable.

-   Notons enfin qu’en peinture (il n’en reste rien), les thèmes en cette période républicaine s’inspirent des scènes tirées de « l’Iliade » ou de la mythologie grecque.

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.