Histoire de l'art : Rome - République et Julio-Claudiens

Architecture Julio-Claudienne

 

Maisons luxueuses

 
-   La riche maison romaine conserve le traditionnel atrium central apparu durant la période républicaine.

-   L’ouverture sur le toit est non seulement destinée à diffuser une lumière douce dans les pièces qui l’entourent, mais également à collecter les eaux de pluie dans un bassin central.


Maison romaine sous Auguste


Atrium d'une maison romaine

-   Autour de l’atrium sont distribuées les pièces d’habitation. A l’arrière de la maison, se trouve un jardin avec un portique comparable au patio de la maison hellénistique.
 
Monuments grandioses

 


Orange : théâtre

-   Dans les villes romaines se multiplient les constructions publiques grandioses destinées à magnifier la gloire impériale : les temples ; les théâtres ; les hippodromes pour les courses de char ; les amphithéâtres pour les combats de gladiateurs ; les thermes pour les bains ; les aqueducs pour apporter l’eau aux villes.
-   Le modèle artistique reste grec. Mais le style s’adapte à la rigueur romaine, plus pratique, plus triomphale. Ainsi le plan d’un temple romain a des proportions bien différentes d’un temple grec car le but est de mettre en avant la grandeur avant la beauté.

-   On le remarque sur « la Maison carrée » de Nîmes (temple construit en -16) qui possède un podium élevé, un vaste portique à colonnes corinthiennes qui s’engagent dans les murs de la cella comme simple décor. L’effet imposant est manifeste.


Nîmes : Maison carrée


Orange : arc de triomphe

-   A partir d’Auguste, le goût des arcs de triomphe commémoratifs s’impose. Certainement inspirés des portes fastueuses des villes hellénistiques d’Asie,  ils sont chez les romains isolés, en témoignage d’un fait historique.
-   De ce fait, ils sont décorés de reliefs qui rapportent le moment historique ou l’homme illustre auquel il est dédié. Ainsi, les reliefs de l’arc de triomphe d’Orange (très endommagés) font allusion aux guerres contre les Gaulois.
 
Mausolées

 


Mausolée de Caius Cestius

-   L’habitude est prise par les personnages fortunés de se faire bâtir de magnifiques mausolées.

-   L’éclectisme est de rigueur. Les références multiples se manifestent. Ainsi, le mausolée de Caius Cestius est une pyramide. Elle semble témoigner une admiration à l’Egypte ancienne.

-   Néanmoins, l’originalité créatrice existe.

-   La tombe du boulanger Eurysacès avec ses ouvertures circulaires évoque les bouches d’un four à pain.  Le culte de la personnalité s’installe.


Mausolée d'Eurysacès

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.