Histoire de l'art : Les Lumières et le Rococo

Italie du XVIIIème siècle : peinture

 

Peinture : Rome, Bologne, Florence, Naples...

-   Au 18ème siècle, en Italie seule l’école vénitienne continue s’épanouir. Dans les autres villes (Rome, Bologne, Florence, Naples…) la peinture entre dans une phase de stagnation, se contentant de prolonger la tradition baroque hollandaise et française du 17ème siècle.
-   Ainsi à Rome, Giovanni Paolo Pannini, malgré les vibrations qu’il donne à la couleur et à la lumière,  s’inspire largement des maîtres hollandais du siècle précédent.


Giovanni Paolo Pannini : Place Sainte-Marie-Majeure à Rome 


Jacopo Amigoni : Venus désarmant Cupide

-   Quant à Jacopo Amigoni, l’art rococo de Boucher se révèle clairement dans sa manière légère et facile.

 
Peinture : Venise - Canaletto

-   C’est à Venise (à travers la reproduction des aspects les plus brillants de la cité des Doges) que la peinture italienne se distingue par un renouveau pictural non tourné vers le passé comme ailleurs dans la péninsule.
-   Canaletto inaugure le type des « Vedute », tableaux se voulant l’exact rendu de la réalité des paysages. Pour se faire :
   * Il utilise la « camera obscura », un appareil permettant de reproduire des images par une opération de décalquage.
   * Il applique rigoureusement les lois de la perspective dans la construction de l’espace.
   * Il rend avec réalisme le jeu de l’ombre et de la lumière.


Canaletto : La Riva degli Schiavoni


Canaletto : Départ du Bucentaure

-   Mais afin de nuancer ses perspectives solennelles, et la rigidité géométrique due à l’utilisation de la camera obscura, Canaletto confère a ses tableaux :
   * Une lumière et des couleurs empreintes de douceur.
   * Une qualité picturale et une vivacité poétique qui arrivent à rendre le mouvement.
   * Une vision sublimée de Venise.

-   Lors de ses séjours en Angleterre, c’est avec ce même goût délicat qu’il peignit des panoramas grandioses.
-   Dans ses vues de Londres, il invente une atmosphère et une transparence vaporeuses qu’exploiteront plus tard Gainsborough et Turner.


Canaletto : La Tamise

 
Peinture : Venise - Guardi

-   Egalement védutiste, Guardi subit l’influence de Canaletto, mais il s’en démarque par moins de rigueur scientifique et plus de subtilité.
-   C’est ainsi qu’il anime l’espace d’une lumière vibrante, d’une atmosphère éphémère, l’interprétant, sans chercher à rendre la réalité objective.


Guardi : Santa Maria


Guardi : Canal

-   Outre les vues de Venise, il peint des vues de la lagune, des paysages de collines, dans lesquels ses ciels immenses et fluctuant annoncent les impressionnistes.

 
Peinture : Venise - Tiepolo

-   Tiepolo reste un des rares peintres du 18ème siècle à décorer de vastes surfaces architecturales intérieures (villas, églises) par des fresques murales.
-   Son art est résolument nouveau. Dans ses fresques, point de clair-obscur comme au 17ème siècle, mais :
   * Une lumière naturelle qui baigne l’ensemble de la composition.
   * Une maîtrise scénographique magistrale.
   * Un sens monumental de la mise en scène.


Tiepolo : Le sacrifice d'Isaac


Tiepolo : Le triomphe de Zéphire et de Flore

-   Avec Tiepolo, la conception baroque de l’espace continu est dépassée. Il transcende la réalité, abolit les frontières entre le monde concret et celui imaginaire. Dans cette optique, l’univers qu’il crée est :
   * Infini et baigné par un immense ciel inondé de lumière.
   * Dégagé de toute pesanteur.
   * Théâtral et spectaculaire, fourmillant d’une foule multicolore.
   * Fait d’images élégantes et raffinées.

-   Contrairement aux représentations passées, ses personnages ne pénètrent pas
dans le tableau, mais ils avancent vers le spectateur, l’invitant à participer à la scène.

-   Sa décoration est fluide, procédant par touches brèves et vigoureuses, à base de tons lumineux et transparents, accordant une large place au ciel qui sert de fond aux personnages.
-   Sa lumière est solaire, transparente, faite de coloris froids et argentés qui se reflètent sur les objets.


Tiepolo : Apollon et Diane

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.