Histoire de l'art : 1ère Renaissance

Venise : peinture du XVème

 

Giovanni Bellini

-   Jusqu’au XVème siècle, Venise (encore tournée vers l’Orient) reste proche de l’art byzantin et du gothisme international. C’est la chute de Byzance par les Turcs qui la précipite vers l’art de la Renaissance italienne.
-   Dès lors, les peintres vénitiens du XVIème siècle puisent leur inspiration aux mêmes sources que les artistes de la Renaissance italienne, et de plus de ceux de la Grèce antique, lui conférant :
   * Joie de vivre.
   * Paysages baignés de lumière.
   * Magnificence du coloris.
   * Epanouissement de la beauté.


Giovanni Bellini : La Madone dans le pré


Giovanni Bellini : Le Purgatoire

-   Ainsi, vers la fin du XVème siècle, Giovanni Bellini influencé par Mantegna (figures lourdes et anguleuses) évolue vers plus de douceur dans les contours, vers une unité chromatique, et vers une lumière claire et dense provenant d’un ciel tendre et agité.

 
Carpaccio


Carpaccio : Saint Georges et le dragon

-   Vittore Carpaccio, poursuivant la démarche de Bellini, couvre ses tableaux narratifs d’architecture.
-   Par contre, ses tons se fondent dans une douceur assez monochrome destinée à unir personnages, architecture et paysage.
-   Dans « Saint Georges et le dragon » (1502), le goût du détail rigoureux (étonnant paysage architectural), donne une note poétique à la composition. L’ensemble n’est pas sans rappeler l’école flamande de la fin du XVème siècle.


Carpaccio :
Saint Georges et le dragon

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.