Histoire de l'art : 2ème Renaissance

Michel-Ange

 

Signorelli : l'inspirateur

-   Lorsque le Pape Jules II charge Michel-Ange (qui est sculpteur et non peintre) de la décoration de la Chapelle Sixtine (Vatican), il choisit de s’inspirer de la peinture tourmentée de Luca Signorelli.
-   En effet, les fresques de Signorelli de la cathédrale d’Orvieto (1499-1502), qui expriment avec force et sensibilité, en raccourcis vigoureux et très réalistes, le frémissement frénétique des corps nus entremêlés, correspondent au caractère de Michel-Ange.


Signorelli : Jugement dernier


Signorelli : Jugement dernier

-   Sur cette autre fresque, le réalisme, la violence et la précision brutale des raccourcis, se combinent dans un thème apocalyptique pour engendrer dynamisme et passion.
-   Les personnages s’entremêlent, se tordent, crient et gesticulent, dans une agitation nerveuse portée au paroxysme, destinée à capter le mouvement.

-   On retrouve dans le tondo de Michel-Ange « Tondo Doni » (un de ses premiers tableaux de chevalet), quelques caractéristiques fortes de Signorelli :
   * Soin apporté à la figuration des volumes.
   * Aspect monumental et sculptural des personnages.
   * Gestes et expressions mouvementées.
   * Nudité affirmée de certains personnages.
-   Néanmoins, chez Michel-Ange, une certaine expression d’intimité transparaît.


Michel-Ange : Tondo Doni

 
Peinture : Chapelle Sixtine : plafond

-   Les fresques des voûtes de la Chapelle Sextine (1508-1512) sont sa 1ère grande œuvre picturale.
-   Confronté à l’immensité du plafond, il la divise très ingénieusement par un quadrillage architectonique en perspective fictif, destiné à séparer diverses compositions.


Michel-Ange : Chapelle Sixtine


Michel-Ange : Chapelle Sixtine

-   Tout comme dans le Tondo Doni, les personnages sont d’une taille gigantesque.
-   Ainsi, les jeunes gens nus qui séparent les panneaux (peints dans des arcs en trompe-l’œil) présentent une musculature impressionnante et hors du commun.

-   Il en est de même des nus du tableau l’« Expulsion du Paradis ». C’est cette force expressive qui confère à la scène une tension dramatique et une impétueuse vigueur émotionnelle.

  
Michel-Ange : Chapelle Sixtine


Michel-Ange : Chapelle Sixtine

-   Dans le « Déluge », Les visages et les attitudes des personnages expriment dans un style teinté de gigantisme, toute la tension dramatique et l’épouvante de la scène.


Michel-Ange : Chapelle Sixtine

-   Enfin, remarquons dans la « Création d’Adam » l’intense structure de la composition magnifiée par l’opposition des 2 corps tendus, que seuls rapprochent les doigts fébriles.


Michel-Ange : Chapelle Sixtine

 
Peinture : Chapelle Sixtine : mur du fond

-   25 ans plus tard, appelé par le pape Paul III, Michel-Ange peint sur le grand mur du fond « Le Jugement dernier ».
-   Là encore la composition est grandiose, avec des figures colossales étirées de façon gigantesque, dont la nudité originelle a été ultérieurement recouverte de « voiles pudiques ».


Michel-Ange : Chapelle Sixtine


Michel-Ange : Chapelle Sixtine

-   Il semble qu’ici il redevient sculpteur, et que l’homme ne l’intéresse qu’en tant qu’organisme formé de muscles et d’os.
-   Il en est ainsi du Christ placé au centre de cette colossale composition que semble emporter un immense tourbillon dans une atmosphère irréelle.

-   Sur ce tragique groupe de damnés, on est frappé par le violent mouvement que dégagent la disposition des corps, les attitudes de désespoir, et la tension des visages.
-   Constitués de personnages aux formes fortement baroques, cette fresque annonce le maniérisme de la fin de l’art Renaissant.


Michel-Ange : Chapelle Sixtine

 
Sculpture

-   Michel-Ange en premier lieu est un sculpteur. C’est en effet au contact des statues antiques rassemblées dans le jardin des Médicis à Florence qu’il se forme artistiquement.
-   La « Pietà » (1499) de structure pyramidale, est d’une tension extrême, semblable à celle de ses fresques de la Chapelle Sixtine.
-   On est frappé par la forte présence du marbre dans cette sculpture (cela restera sa marque). Non seulement les 2 personnages surgissent du marbre avec force, mais de plus la pierre conserve sa réalité originelle et semble vibrer par elle-même, comme si la carrière dont elle a été extraite était encore présente.


 


Michel-Ange : Pietà

  
Michel-Ange : David

-   Le « David » (1504), sculpture gigantesque réalisée à Florence avant son départ pour Rome, traduit la tension intérieure du personnage, par un calme apparent que contredit le rendu presque vivant de la musculature.

-   la Statue imposante de « Moïse » (1515), destinée au tombeau du pape Jules II, est d’une force expressive propre à Michel-Ange.

     
Michel-Ange : Moïse


Michel-Ange : Pietà

-   La « Pietà » (1555 – ultime œuvre inachevée) est un groupe de 4 figures dont les traits expriment une intense souffrance physique et morale qui semble définitive.

 
Sculpture italienne : les successeurs

-   Benvenuto Cellini, dans la suite de Michel-Ange, est un sculpteur de tendance maniériste.
-   Ainsi son « Persée », d’une élégante beauté plus sensuelle que guerrière, montre la tête du monstre Méduse dans un geste plein de grâce qui contredit l’horreur de la scène.


Cellini : Persée


Cellini : Nymphe

-   « La Nymphe de Fontainebleau » de Cellini (bronze réalisé à Paris) aux formes généreuses, dans son attitude irréelle est tout à fait conforme au canon de la beauté précieuse maniériste.

-   Giambologna, dont le maniérisme aura une retentissante influence dans toute l’Europe, exprime sa préférence pour des compositions tortueuses qui veulent souvent témoigner de prouesses techniques.
-   Ainsi son «  Mercure Volant » à l’élégante fantaisie, s’élève avec force dans une légèreté qui parait défier les lois de la pesanteur.


Giambologna :
 Mercure volant


Giambologna :
Enlèvement des Sabines

-   L’ « Enlèvement des Sabines » présente 3 figures humaines qui s’élancent dans l’espace en une impressionnante spirale audacieuse et dynamique qui frôle l’irrationnel.

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.