Histoire de l'art : Pré-Renaissance

Sienne (Italie) : peinture

 

Duccio

 
-   Au XIVème siècle, Sienne dispute à Florence l’hégémonie sur la Toscane ce qui, outre la violence guerrière, stimule la création artistique.

-   Dans ce contexte, Duccio (contemporain de Giotto de Florence) inaugure le passage naissant de l’art vers l’humanisme. Si son retable « la Maestà » reste byzantin dans sa composition et ses couleurs, et gothique international par son dessin linéaire ; les visages des anges (malgré un certain stéréotype persistant) sont d’une beauté tendre et délicate, tout empreint du nouvel esprit Renaissant.


Duccio : Maestà


Duccio : Maestà - Annonciation

-   Sur les peintures de la partie postérieure du retable « la Maestà » de Duccio, des éléments d’architecture destinés à rendre la profondeur de champ sont souvent présents. Ceci fait penser à l’art de Giotto.

-   Mais il est à noter qu’aucun contact ne les liait, ce qui montre un mouvement artistique parallèle en Toscane et à Sienne au XIVème siècle.

 
Simone Martini

 


Martini : L'Honorable Capitaine

-   Simone Martini, disciple de Duccio, franchit une nouvelle étape vers un art italien se détachant des principes byzantins et gothiques.

-   Sa fresque « L’Honorable Capitaine de guerre » (1328 - palais communal de Sienne) fait désormais une place entière au paysage. Celui-ci n’est plus un simple élément du décor mais, tout comme le Capitaine en majesté, une des raisons d’être de la fresque. Triste et désolé, exhibant en symétrie les 2 villes soumises, ce paysage fantomatique rend l’atmosphère éprouvante de la guerre.


Martini : L'Honorable Capitaine


Martini : Sainte Claire

-   Voyageant beaucoup, Simone Martini propage ses nouveautés artistiques à travers l’Italie et même au Palais des Papes d’Avignon.

-   Sa fresque « Sainte Claire » qu’il peint à Assise, par son exquise sensibilité exprimée du visage et par sa pureté formelle, influencera les artistes de la Renaissance du XVème siècle.

-   Enfin, les tableaux sur bois de Simone Martini (ici l’« Annonciation » - 1333), largement diffusés en Europe, véhiculeront cette nouveauté artistique : exprimer les sentiments et la psychologie du sujet peint.


Martini : Annonciation

 
Ambrogio Lorenzetti

 


Lorenzetti : Effet du bon gouvernement

-   Avec Ambrogio Lorenzetti, l’influence du florentin Giotto (désormais renommé) se fait sentir à Sienne.

-   La fresque « Effet du bon gouvernement » qu’il peint au Palais Communal (1339) présente ainsi une grandiose image de la Sienne du XIVème siècle, avec ses rues grouillantes et pleine d’animation, ses palais crénelés, et ses tours enchevêtrées qui ne sont pas sans rappeler « l’Expulsion des diables d’Arezzo » de Giotto, autant pas sa composition que par ses couleurs chamarrées.


Lorenzetti : Effet du bon gouvernement


Lorenzetti : Cité en bordure de mer

-   « La Cité en bord de mer » (dans ce désir renaissant de rendre la réalité), est la 1ere tentative connue d’utilisation du paysage comme thème principal.

-   Avec les fresques qu’il peint dans l’église de Saint-François (Sienne), Lorenzetti touche au plus près de l’humanisme naissant en conférant aux personnages une forte expression destinée à émouvoir le spectateur.

-   Par la suite, revenant aux stéréotypes du gothisme international, les artistes siennois se figent définitivement dans le passé.


Lorenzetti : Eglise Saint-François

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.