Histoire de l'art : Monde hellénistique

Sculpture pseudo-religieuse

 

Expression de la vie

-   La sculpture est plus réaliste encore qu’au IVè siècle.  Elle devient une industrie « de salon », à tel point que de nombreuses œuvres du passé sont copiées avec une extrême liberté d’interprétation, afin de les rendre sensuelle.

-   Ainsi, cette « Aphrodite accroupie » (-250) n’est plus qu’un prétexte à la représentation voluptueuse de la femme. Elle sera copiée de multiples fois.


Aphrodite accroupie


La Victoire de Samothrace

-   L’envie de rendre l’expression de la vie et du mouvement atteint son apogée avec « La Victoire de Samothrace ».

-   Cette statue qui se dressait à la proue d’un bateau (-306) représente une déesse. Son corps penché en avant défie le vent qui agite les plis de sa robe.

-   Point de désir guerrier, mais bien celui de magnifier le corps féminin.

 
Expression des sens

-   Dans cette envie de rendre la sensualité, la représentation des Amours (ou Eros) devient omniprésente.

-   Dans « Aphrodite, Eros et Pan », le jeune Eros ailé protège malicieusement la provocante Aphrodite des ardeurs bestiales de Pan.

-   On ne peut que constater que la représentation des dieux est manifestement devenu un prétexte à l’expression du désir.


Aphrodite, Eros et Pan


Vieux Centaure

-   Admirons l’ambiguïté de ce « Vieux Centaure », les mains liées, impuissant, qui est tourmenté par l’Amour.

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.