Histoire de l'art : Grèce antique

Cyclades - Crète

 

Art préhistorique des cyclades

-   Dès -3 000, apparaissent dans les îles grecques des Cyclades, des sculptures de femmes en marbre poli ou en céramique cuite.

-   On remarque sur cette sculpture en marbre qui a perdu son décor peint, la parfaite symétrie rehaussée par la seule présence sculptée du nez. Les formes arrondies et douces caractérisent cette période qui de ce fait s’éloigne des habituelles représentations grossières et difformes du néolithique européen.


Tête d'Armorgos


Déesse Mère

-   Cette sculpture en céramique (trouvée à Chypre) présente dans des formes arrondies, un corps de femme taillé en forme de violon.

-   Elle semble symboliser la fécondité. Ici, la sculpture élémentaire est rehaussée par une peinture très expressive et géométrique, dont les tons tournent autour du noir et de l’ocre.

 
Architecture crétoise


Palais de Cnossos

-   On trouve dès -3 000 en Crète, une civilisation dont l’art est proche de celui des Cyclades.

-   A partir de -2 000, la société se structure en petits royaumes thalassocratiques (puissances basées sur le commerce maritime) qui se concentrent autour de palais construits non loin de la mer. L’absence de murailles autour de ces palais, laisse envisager une société vivant loin des affres de la guerre.

-   Tous les palais découverts ont la particularité de ne pas répondre à une volonté de symétrie. Ainsi, le palais de Cnossos (de -2 000 à -1 400), construit autour d’une grande cour centrale, se déploie en un enchevêtrement extrême de salles et de couloirs (ce qui suscita la légende du Labyrinthe).

-   Cette reconstitution d’une salle du palais de Cnossos, montre des colonnes rougeâtres aux fûts tronconiques lisses et épais supportant de grands linteaux.


Palais de Cnossos

 
Poterie et céramique

-   La poterie utilitaire annonce dans ses formes la poterie à venir des pays du pourtour méditerranéen (Grèce – Rome – Carthage).

-   Le décor quant-à-lui reflète immanquablement le rôle marin et commerçant du peuple crétois. On remarque sur ces jarres destinées au transport des denrées alimentaires, des reliefs imitant les cordages.


Cnossos : poterie


Phaïstos : céramique

-   La céramique se caractérise par des formes très variées (Prélude à la richesse de la céramique grecque) dont les motifs très riches sont principalement faits de lignes courbes abstraites.

-   Sur ce vase trouvé à Phaïstos, le décor abstrait déroule des spirales dont le coloris blanc sur fond noir, est rehaussé d’un rouge vif (Les couleurs pures sont l’apanage de l’art crétois).

 
Sculpture

-   Peu de sculptures nous sont parvenues. La plupart d’entre-elles sont des petites figurines d’une vingtaine de centimètres de haut, en ivoire, en bronze ou en argile.

-   Elles représentent généralement des déesses mères, caractérisées par une jupe en forme de cloche, la poitrine nue toute sensuelle, et un certain réalisme assez éloigné des codes figés de l’art égyptien.

   
                                Déesses

 
Peinture murale


Cnossos : fresque

-   Il est difficile d’expliquer la peinture murale des palais crétois, l’écriture n’ayant pu être complètement déchiffrée. On devine néanmoins que les thèmes sont globalement d’inspiration religieuse (course rituelle autour du taureau sacré, représentation de déesses ou de héros….

-   La plupart des couleurs utilisées sont pures : du bleu, du blanc, du rouge et du jaune. Tout comme pour la sculpture, on remarque sur cette fresque très restaurée, la liberté donnée au mouvement, les formes arrondies, le trait foncé qui délimite les contours du dessin.


Cnossos : fresque


Cnossos : La parisienne

-   Cette fresque dite « La parisienne » toute de sensibilité, de grâce, se sensualité, montre par la position de face de l’œil, les liens étroits qu’avait ce peuple marin avec la civilisation égyptienne. On est frappé par la prédominance du sensible sur l’intellectuel.

-   Enfin, constatons que les formes marines (poissons, dauphins, etc.) apparaît comme un des thèmes majeurs de la peinture crétoise, comme le montre cette « fresque des dauphins » très restaurée.


Cnossos : fresque des dauphins

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.