Histoire de l'art : Art gothique

Angleterre

 

Cathédrales

-   Après la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, certaines caractéristiques de l’art gothique gagnent l’île, notamment la composition des voûtes d’arête.

-   Ainsi, la cathédrale de Canterbury (début du XIIème siècle), avec sa façade flanquée de 2 tours et les arcs-boutants de sa nef, suit le modèle français. Par contre, la tour centrale à la croisée du transept est une caractéristique purement anglaise.


Canterbury : Cathédrale


Canterbury : Cathédrale

-   On remarque que le chœur de la cathédrale qui imite celui de la cathédrale de Sens, est d’inspiration française.

-   La cathédrale de Lincoln (commencée en 1190) inaugure la personnalisation des constructions religieuses anglaises, et donc l’éloignement des principes continentaux.

-   Ainsi, son imposante façade rectangulaire divisée en plusieurs arcades superposées dépourvues de sculpture ne ressemble à rien de français. Néanmoins, on devine derrière ce « mur » la structure parisienne : 3 porches d’entrée ; 2 tours d’angle ; etc.


Lincoln : cathédrale


Lincoln : cathédrale

-   Une autre particularité de Lincoln (qui caractérisera le gothique anglais), est le plan carré de son abside (sans chapelles rayonnantes) terminé par un grand vitrail qui irradie toute la longueur de l’édifice.

-   La cathédrale de Wells possède, comme à Lincoln, une imposante et compacte façade « muraille » (commencée au XIVème siècle) destinée à impressionner, à tel point qu’elle ne laisse presque plus de place aux 3 porches d’entrée.

-   Par contre, ici la statuaire disposée dans des niches foisonne. 


Wells : Cathédrale


Wells : Cathédrale

-   A l’intérieur de la cathédrale de Wells, afin de soutenir la robuste tour centrale, la croisée de la nef et du transept est composée de 4 grands arcs surmontées par des oculus courbes d'une originalité jamais copiée.

-   la cathédrale de Salisbury (commencée en 1220) possède 2 transepts, ce qui en fait une hybride « ottono-gothique ». On remarque la tour centrale à la croisée du 1er  transept, caractéristique du gothique anglais.


Salisbury : Cathédrale


Gloucester : Cathédrale

-   Vers le début du XVème siècle le gothique anglais évolue vers le style purement anglais dit « gothique perpendiculaire ». Il se caractérise sur ses façades extérieures par la multiplicité des lignes parallèles verticales.

-   La tour carrée de la cathédrale de Gloucester en est un bel exemple.

-   Les fenêtres des édifices de style perpendiculaire, en plus d’une forte affirmation des lignes verticales, sont surchargées par une multitude de nervures horizontales (d’où le nom de perpendiculaire).


Gloucester : Cathédrale


Cambridge : King's College

-   Par contre, en contraste avec la verticalité des façades et des fenêtres, les nefs se couvrent à l’intérieur des édifices, de voûtes en éventail formées de courbes et d’entrelacements. Elles sont d’une telle densité qu’on dirait des broderies.

-   Cette dualité géométrique s’exprime parfaitement dans la chapelle du « King’s College » de Cambridge (début du XVIème siècle). Les lignes verticales des fenêtres s’opposent aux courbes et aux cônes inversés de la voûte en éventail.

-   Au XVIème siècle la rupture religieuse du catholicisme vers l’anglicanisme amène la destruction des monastères et des œuvres figuratives. De ce fait les sculptures et les peintures de cette époque qui nous sont parvenues sont très rares.

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.