Histoire de l'art : Egypte - Nouvel Empire

Architecture

 

Tombe royale

-   Vers -1 700, les Hyksos venus d’Arabie envahissent avec violence la Basse Egypte. Ils provoquent l’écroulement du Moyen Empire.

-   En -1 580, Ahmosis repousse les Hyksos vers la Palestine et fonde la XVIIIème dynastie qui inaugure le Nouvel Empire.

-   Désormais, suite aux violences subies sous les Hyksos, la tombe des pharaons s'éloigne du monde. L’idée de pyramide peu à peu disparaît et très vite la tombe se cache dans les montagnes, forme naturelle de la pyramide dressée vers Râ.


Tombe de Toutankhamon


Tombe de Toutankhamon

-   L’entrée de la tombe est dissimulée sous un entassement de rochers. La plupart de ces tombes se trouvent dans la Vallée des Rois, près de Thèbes. Seule la tombe de Toutankhamon nous a été révélée intacte.

-   Le culte d’Osiris et l’exigence qui en découle de préserver le cadavre du défunt, amènent ces tombes à être chargées d’objets et à être décorées de peintures sur des sujets déterminés (scènes  de la vie terrestre ; voyage de l’âme aux enfers ; etc.).

 
Temple funéraire


Colosses de Memnon

-   Si la tombe se cache dans la montagne, le temple funéraire dédié au pharaon gagne en importance voire en gigantisme. Construits sur la rive gauche du Nil, il sert à magnifier le souverain disparu.

-   Les colosses de Memnon, statues de pierre de 15 m de haut, sont les seuls restes du temple du pharaon Aménophis III, et laissent imaginer l’immensité du temple disparu.

-   Le temple de la reine Hatshepsout inaugure une nouvelle organisation des espaces architecturaux. Contrairement aux temples habituels composés de cours successives, il se présente comme une suite de terrasses qui gravitent les pentes de la montagne.


Temple d'Hatshepsout


Temple d'Hatshepsout

-   On accède aux terrasses entourées chacune de colonnades, par des escaliers monumentaux. Les chapelles du culte se trouvent en fin de parcours, creusées dans le roc.

-   Les égyptiens ont horreur du vide. Les murs des balustrades et les colonnes sont gravés et peints, principalement par des récits des campagnes victorieuses de la reine.


Temple d'Hatshepsout


Ramasseum de Ramsès II

-   Ce qu’il reste du Ramasseum (le temple de Ramsès II) permet de saisir les lignes architecturales faites de verticalité et d’horizontalité.

 
Temple cultuel


Temple de Louksor

-   Les grands temples cultuels de Louksor et de Karnak, dédiés à Amon, sont l’œuvre successive (sur 1 300 ans) de tous les pharaons. Il est de ce fait impossible d’en déduire un style spécifique.

-    Le temple cultuel égyptien présente toujours la même disposition :

 






Louksor : 3ème cour et salle hypostyle

     1-   On y accède par une avenue bordée de sphinx qui conduit jusqu’au 1er pylône, massive entrée décorée de reliefs décorative.

     2- 
  Après avoir franchi le pylône, on accède à une cour monumentale, souvent entourées de colonnes et accessible par tous
(au fil des règnes, des cours successives furent ajoutées à Louksor).

     3-
  Ensuite se trouve la salle hypostyle couverte, interdite au public, destinée à la célébration des cérémonies.

     4-
   Au fond de cette salle s’ouvre le naos, lieu sacré exclusivement réservé au Grand Prêtre et au pharaon.

     5-
  Des magasins et des logements de prêtres se trouvent en arrière du temple.


Temple de Louksor

-   Dans ces temples, les chapiteaux des colonnes sont complètement le reflet de la nature.

-   On reconnaît ici à Louksor la fleur du lotus.

-   Toujours à Louksor, les chapiteaux de ces colonnes rappellent le papyrus. On les nomme : chapiteaux papyriformes.

-   On remarque que ces colonnes sont posées sans base, à même le sol.


Temple de Louksor


Temple d'Abou-Simbel

- Ramsès II édifia à la limite entre l’Egypte et la Nubie, des temples rupestres (les speos) creusés dans la roche des gorges escarpées du Nil. Ils marquaient ainsi la frontière.

-   Le temple d’Abou-Simbel en est l’exemple le plus grandiose avec ses 4 colosses assis à l’effigie du pharaon hauts de plus de 20 m.

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.