Histoire de l'art : Byzance

Mosaïques religieuses

 

Mausolée de Galla Placidia (Ravenne)

 
-   Toutes les basiliques byzantines sont décorées de riches mosaïques colorées (ce qui contraste avec les mosaïques sobres des romains) dont les fonds sont souvent rehaussés d’or.

-   Seules les mosaïques de la colonie de Ravenne (Italie) nous sont parvenues.


Ravenne : Galla Placidia


Ravenne : Galla Placidia

-   Le mausolée de Galla Placidia ( siècle) mêle ainsi dans des tons très colorés de bleu foncé, de vert et d’or, des éléments figuratifs et une décoration à la fois végétale et géométrique.

-   De ce fait, une atmosphère irréelle semble régner.

-   Voici un détail très coloré d’une des frises géométriques qui sépare les éléments architecturaux du bâtiment.


Ravenne : Galla Placidia

 
Baptistère des Orthodoxes (Ravenne)

 


Ravenne : Baptistère des Orthodoxes

-   Les mosaïques du baptistère des Orthodoxes (Ravenne : 450) se déclinent en 3 zones successives allant des fenêtres du mur, au centre de la coupole.

-   La zone inférieure au-dessus des fenêtres, afin d’agrandir l’espace intérieur déroule des architectures fictives d’une grande richesse colorée.

-   La zone intermédiaire est constituée sur un fond bleu intense (pareillement au mausolée de Galla Placidia), des 12 apôtres représentés dans une attitude assez rigide.


Ravenne : Baptistère des Orthodoxes


Ravenne : Baptistère des Orthodoxes

-   Néanmoins, les drapés rappellent par leurs plis nombreux, l’art hellénistique.
-   Dans la zone centrale apparaît « le Baptême du christ ».

-   Ce thème deviendra récurant durant des siècles.


Ravenne : Baptistère des Orthodoxes

 
Eglise Saint-Apollinaire-le-Neuf

 
-   L’église Saint-Apollinaire-le-Neuf (1ère partie du VIè siècle) possède de riches mosaïques colorées.

-   Sur ce cortège des rois Mages, la plastique qui a caractérisé l’art classique durant 1 millénaire s’estompe : les gestes semblent figés ; les attitudes n’ont plus rien de naturel ; les plis des vêtements sont plus indiqués que rendus avec réalisme.

-   Remarquons que les personnages ont la particularité d’être habillés à la mode byzantine.


Ravenne : Saint-Apollinaire-le-Neuf


Ravenne : Saint-Apollinaire-le-Neuf

-   Sur cette mosaïque représentant « la Multiplication des pains », déjà s’affirme un style de contours et de formes stylisés, qui caractérisera l’art du Moyen Age à venir.
-   Ce visage féminin d’un expressionnisme sensible est bien éloigné de la plastique qui a caractérisé l’art classique hellénistique et romain.


Ravenne : Saint-Apollinaire-le-Neuf

bar38.gif (10187 octets)

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me le signaler.
Je la supprimerai aussitôt de ce site.