Chine : pensée et philosophie
Des livres (en poche) de penseurs chinois antiques, ou des livres qui analysent leurs écrits.
Classement suivant mes préférences.

Marcel Granet  :  La pensée chinoise

Présentation :
Une analyse de la pensée chinoise classique.
Publié par Albin Michel
(1934).
Synopsis :
Le système de pensée classique chinoise (espace, temps, nombres) et les disciplines qui s'y rapportent ( astronomie, philosophie, mathématiques).

Extrait :
Le Tao n’est donc ni substance, ni force. Il joue le rôle d’un pouvoir régulateur. Il ne crée point les êtres : il les fait être comme ils sont. Il règle le rythme des choses.

Anne Cheng  :  Histoire de la pensée chinoise

Présentation :
Un panorama de trois mille ans de pensée chinoise.
Publié par Points Essais.
Synopsis :
de la naissances des traditions sous les Zhou, jusqu'à la confrontation de la pensée chinoise avec l'occident au XXè siècle.
Un livre indispensable pour s'initier à le pensée chinoise.

Extrait :
Dans la façon dont Confucius transmet en la transformant la Voie royale de l'antiquité se profile déjà le destin de la tradition chinoise.
C'est précisément dans la mesure où la Voie confucéenne est à la portée de tout un chacun qu'elle peut prétendre à l'universalité.

Etiemble Confucius

Présentation :
La pensée de Confucius finement analysée.
Publié par Folio essais
(1985).
Synopsis :
La pensée de Confucius analysée sans concession et avec beaucoup de finesse et de neutralité philosophique, par un des plus grands spécialistes français.
Une analyse intellectuelle, mais abordable et simplement expliquée.

Extrait :
Comme il ne sépare pas la morale du politique, peu lui importe en un sens qu'on se prive de ses services : du moment qu'il cultive en soi la vertu afin de se rendre digne des fonctions de ministre, un homme n'a perdu ni son temps ni sa vie.

Danielle Elisseeff Confucius

Présentation :
La pensée de Confucius au fil des siècles.
Publié par Découvertes Gallimard
(2003).
Synopsis :
L'histoire de la pensée de Confucius en Chine, durant 2500 ans. Un prétexte pour décrire les différentes périodes de la Chine classique.
Une approche rapide, mais très bien illustrée, " du sens de l'humain".

Extrait :
Dès lors, il a compris : son exigence morale ne s'accordera jamais à la réalité politique du temps. Son royaume n'est pas de ce monde corrompu ; il renonce à briguer une quelconque charge.

Lao-Tseu  :  Tao-Tö King

Présentation :
Le premier philosophe taoïste.
Publié par Gallimard "Pléiade".
(avec d'autres écrits)
Synopsis :
La première expression chinoise du quiétisme naturaliste qui se rattache expressément au vieil idéal de la longue vie. un plaidoyer en faveur de la liberté pure qui se confond avec la pleine puissance de la sagesse.

Extrait :
Le ciel se prolonge et la terre dure.
Si le ciel peut se prolonger et si la terre peut durer,
c’est parce qu’ils ne vivent pas pour eux-mêmes.

Grenier  :  L'esprit du Tao

Présentation :
Une analyse de la pensée taoïste.
Publié par Champs / Flammarion
(1973).
Synopsis :
Une analyse du taoïsme à travers des citations de ses fondateurs.

Extrait :
La pureté s’obtient sans le trouble du monde,
Par le calme intérieur,
Mais à condition qu’on ne s’offusque pas de l’impureté du monde.

Marcel Granet  :  La religion des chinois

Présentation :
La religion des chinois au fil des siècles.
Publié par Spiritualités vivantes / Albin Michel
(1919).
Synopsis :
Une description synthétique et précise de l'évolution de la religion des chinois au fil des siècles. Basé sur les textes, ce livre ne laisse jamais entrevoir les sentiments de l'auteur, ce qui en fait une référence impartiale.

Extrait :
Par ce culte s'exprime la piété filiale ; celle-ci ne s'adresse pas aux morts seuls : elle est faite de tous les hommages que doit recevoir une personne, pendant sa vie sur la terre, au moment de sa mort, et pendant la durée de sa vie ancestrale.

Confucius Entretiens de Confucius

Présentation :
Les entretiens de Confucius, notés par ses disciples.
Publié par Points Sagesses
(1981).
Synopsis :
Les entretiens proposent à la fois un idéal de l'homme de bien, et un véritable art de gouverner.
C'est un enseignement avant tout humaniste, pratique, presque exclusivement politique.

Extrait :
Ne crains point de rester méconnu des hommes, mais bien plutôt de les méconnaître toi-même.

Max Kaltenmark  :  La philosophie chinoise

Présentation :
La pensée chinoise vue que sous l'angle de la pensée.
Publié par Que sais-je ?
(1972)
Synopsis :
Lorsque l'on possède quelque connaissance sur la pensée chinoise, un " Que sais-je " accessible. Une enrichissante façon de voir combien la parole confucéenne a phagocyté la société chinoise au fil des siècles.

Extrait :
Siun tseu fut le confucianiste le plus important de la fin de la période pré-impériale et c'est son influence plus que celle de Mong tseu qui s'exerça sur les générations suivantes, lesquelles devaient fixer pour longtemps l'orthodoxie de l'école.

André Lévy  :  La littérature chinoise

Présentation :
Un panorama de 2.500 ans de littérature chinoise.
Publié par Que sais-je ?
(1991)
Synopsis :
Une présentation succincte des divers styles de la littérature chinoise au fil des siècles : la philosophie antique ; la prose classique ; la poésie ; le roman ; le théâtre.
Un panorama qui donne certaines clefs, mais qui laisse sur sa faim .

Extrait :
Si la poésie sert à exprimer les sentiments et la volonté en communiquant les émotions, le rôle de la prose est de communiquer les idées, rien de plus.

Pierre Do-Dinh  :  Confucius et l'humanisme chinois

Présentation :
Une approche du confucianisme.
Publié par Point Sagesses
(1958)
Synopsis :
Une synthèse, à la fois de la vie de Confucius et de sa pensée en Chine à travers les siècles.
Si la présentation est variée, le contenu plutôt superficiel et romancé apparaît vide et peu explicite. Dommage !

Extrait :
Où et avec qui a-t-il fait ses études ? Nous l'ignorons. Les écoles alors portaient des noms variés. Certaines étaient des écoles de village, d'autres de la capitale.

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me prévenir.