Chine : littérature occidentale sinisante
Quelques livres occidentaux (BD ou poche) qui se déroulent en Chine, que j'ai appréciés.
Classement suivant mes préférences.

Hergé  :  Tintin au Tibet

Présentation :
Bande dessinée belge. Publiée en 1960
Publié par Casterman
Synopsis :
Une histoire d'amitié, de fidélité et d'espoir. Tchang n'est pas mort dans l'accident d'avion ! Tintin en a la conviction.
La condamnation des préjugés contre " l'abominable Homme des neiges ", est une ouverture à penser contre tous les préjugés.

Extrait :

José Frèches  :  Le disque de jade : Les chevaux célestes

Présentation :
Roman. Publiée en 2002
Publié par Pocket
Synopsis :
Il y a 2.300 ans, au royaume de Qin, en pleine période chinoise des Royaumes combattants, la vie est mouvementée. Guerres, pouvoir, amours, passions... l'empire à venir se construit.
Un roman historique de qualité qui fourmille de références exactes sur la Chine à l'époque des Royaumes combattants.

Extrait :
Les cinq concubines s'exécutèrent avec docilité. L'eunuque tenait une coupelle de bronze qui contenait cinq cigales en jade, les mêmes qu'on utilisait pour boucher les orifices des défunts quant on les mettait en terre pour empêcher que leur souffle interne ne les quittât trop vite.

Amélie Nothomb  :  Le sabotage amoureux

Présentation :
Roman. Publié en 1993
Publié par Le Livre de Poche
Synopsis :
La Chine communiste des années 70, vue par une petite fille de 7 ans.
Les quartiers allemands, français, belges... ; l'extérieur chinois. Dans la rue, La compétition entre tous les enfants ressemble étrangement aux combats des nations... Sublime.

Extrait :
Oui, ma bien-aimée, tu souffres par moi, ce n’est pas que j’aime la souffrance, si je pouvais te donner du bonheur, ce serait mieux, seulement j’ai bien compris que ce n’était pas possible, pour que je sois capable de t’apporter du bonheur, il faudrait d’abord que tu m’aimes, et tu ne m’aimes pas...

Asada Jirô Le roman de la Cité Interdite : Le Mandat du Ciel

Présentation :
Roman traduit du japonais par Corinne Atlan.
Publié par Picquier poche (1999).
Synopsis :
Au crépuscule de la dynastie chinoise Mandchou à la fin du XIXème siècle, les destins croisés d'un jeune cadet de bonne famille voué à devenir le soutien de l'empereur, et d'un pauvre paysan devenu eunuque et intègre le gynécée de l'impératrice Tseu-hi.
Un roman épique plein de vigueur et de rebondissement.

Extrait :
Il faut se convaincre que tout travail est ennuyeux et obligatoire, afin d’employer efficacement ses loisirs pour profiter de la vie.

Robert Van Gulik  :  Meurtre à Canton

Présentation :
Roman traduit de l'anglais par R. Guerbet. Publiée en 1957
Publié par 10-18
Synopsis :
Sous la dynastie Tang an VII ème siècle, le juge Ti est amené à enquêter à Canton sur des meurtres qui enveniment les relations entre les chinois et les arabes présents dans la ville.
Une enquête policière magistralement menée, qui nous montre une Chine moins fermée au Monde qu'on pourrait le croire.

Extrait :
Il passa son bras sous la tête de Tsiao Taï, n'osant pas retirer le sabre. Un flot de souvenirs confus lui traversa la mémoire : leur première rencontre dans les bois, au cours de laquelle il s'était battu avec la même lame contre le Chevalier des Vertes Forêts qui allait devenir son lieutenant...

José Frèches  :  Le disque de jade : Poisson d'or

Présentation :
Roman. Publiée en 2002
Publié par Pocket
Synopsis :
La suite des "Chevaux célestes". Peu à peu on voit se construire le premier empire chinois créé par le royaume de Qin. La rigoureuse loi légiste s'installe, les guerres d'expansion se multiplient.
Mais les histoires de passion et d'amour ne sont pas en reste, et rythme ce roman historique très instructif.

Extrait :
Après la montée de Yiren sur le trône, les eunuques avaient réussi, à force d'intrigues et de déploiement de ruse, à récupérer une dizaine de postes stratégiques qui leur avaient permis de renforcer leur influence... Le bilan de l'action menée par le Cercle s'avérait donc, contrairement à la période d'Anguo, particulièrement positif.

Hergé  :  Tintin : Le lotus bleu

Présentation :
Bande dessinée belge. Publiée en 1936
Publié par Casterman
Synopsis :
Dans la Chine écrasée par l'expansionnisme japonais, Tintin va lutter contre la drogue, " l'opium du peuple ".
C'est l'occasion pour Tintin de lier une belle amitié avec un jeune chinois, Tchang, que l'on retrouvera dans : Tintin au tibet.

Extrait :

Robert Van Gulik  :  Le pavillon rouge

Présentation :
Roman traduit de l'anglais par R. Guerbet. Publiée en 1959
Publié par 10-18
Synopsis :
Sous la dynastie Tang an VII ème siècle, le juge Ti est amené à enquêter sur des morts mystérieuses qui se succèdent dans le pavillon rouge de l'Ile du paradis.
Une enquête policière digne d'Agatha Christie, qui nous plonge à l'époque d'une des plus grande dynastie de la Chine antique.

Extrait :
Les porteurs posèrent le palanquin devant l'Hôtel de la Félicité Eternelle. Ma Jong prit une bougie sur le comptoir, et les deux hommes traversèrent la cour d'entrée avant de suivre, dans le jardin, le couloir obscur qui menait au Pavillon Rouge.

Jacques Martin  :  Alix : L'empereur de Chine

Présentation :
Bande dessinée française. Publiée en 1983
Publié par Casterman
Synopsis :
A priori à l'époque des Han, Alix se trouve plongé en plein psychodrame à la cour de l'emprereur de Chine.
Une belle occasion de voir reconstituer architecture et habillement due l'époque
.

Extrait :

José Frèches  :  L'empire des larmes : La guerre de l'opium

Présentation :
Roman. Publiée en 2006
Publié par Pocket
Synopsis :
Pékin, 1847. La Chine impériale est en train de mourir sous l'asservissement des français et des anglais qui déversent sur elle un poison funeste : l'opium.
Une épopée mouvementée qui finit par se répéter.

Extrait :
A un certain stade, masquer l'usure du temps est impossible. Et pour le vieil eunuque, ce stade était largement dépassé puisqu'il était entré au service de Daoguang alors que celui-ci était enfant.

Amélie Nothomb  :  Ni d'Eve ni d'Adam

Présentation :
Roman. Publié en 2007
Publié par Le Livre de Poche
Synopsis :
La Chine communiste des années 70, vue par une petite fille de 7 ans.
Les quartiers allemands, français, belges... ; l'extérieur chinois. Dans la rue, La compétition entre tous les enfants ressemble étrangement aux combats des nations... Sublime.

Extrait :
Oui, ma bien-aimée, tu souffres par moi, ce n’est pas que j’aime la souffrance, si je pouvais te donner du bonheur, ce serait mieux, seulement j’ai bien compris que ce n’était pas possible, pour que je sois capable de t’apporter du bonheur, il faudrait d’abord que tu m’aimes, et tu ne m’aimes pas...

Proposé par Frédéric BARRON

Si j'ai malencontreusement utilisé illégalement une photo, merci de me prévenir.