Citations

Emile Zola

 

La curée

Et le silence autour d’elle, ce silence où traînait la valse sans fin, l’épouvantait plus que le bruit d’un meurtre. Elle avait peur de cette paix, peur de ce cabinet tendre et discret, empli d’une odeur d’amour.

Dans tout cet être lâche et mou, où le vice coulait avec la douceur d’une eau tiède, ne luisait seulement pas l’éclair de la curiosité du mal. Il subissait.

 
La faute de l'abbé Mouret

Autour d’eux, les prairies largement ouvertes les rassuraient de la légère peur qu’ils avaient l’un de l’autre.
 
Une page d'amour

Entre elle et lui, elle s’avouait maintenant qu’il y avait un sentiment caché, quelque chose de très doux, d’autant plus doux que personne au monde ne le partageait avec eux.

 

Proposé par Frédéric BARRON