Citations

Amélie Nothomb

 

Cosmétique de l'ennemi

Le risque, c’est la vie même. On ne peut risquer que sa vie. Et si on le risque pas, on ne vit pas.

 
Le sabotage amoureux

C’est cette année-là que j’ai compris une vérité immense : sur terre, personne n’est indispensable, sauf l’ennemi.

Mais la vraie beauté doit laisser sur sa faim : elle doit laisser à l’âme une part de son désir.

Les adultes ne peuvent pas faire plus beau cadeau aux enfants que de les oublier.

Des regards, elle attendait qu’ils lui parlent d’elle, et d’elle seule, pas de ceux qui les lui adressaient.

Se tromper est toujours une question d’époque.

 
Biographie de la faim

La lecture est le lieu privilégié de l’admiration.

 
Acide sulfurique

On peut aimer quelqu’un aussi longtemps qu’on peut le comprendre. 

Comme n’importe quelle ratée, elle méprisait ceux qui excellaient là où elle avait échoué. 

Il n’est jamais trop tard pour cesser d’être un monstre.

 
Antéchrista

Toucher le fond est moins effrayant que rester à la surface de l’abject. 

Lire, c’est être mis en présence du réel dans son état le plus concentré.

 
Ni d'Eve ni d'Adam

J’aime que l’on puisse se passer de bavardage sans donner naissance à la moindre gêne. 

Il faut oser dire non. Il n’y a rien de gentil à laisser de faux espoirs. 

Même quand on ne pense plus à quelqu’un, comment douter de sa présence ? Un être qui a compté compte toujours.

 
Attentat

Mes illusions sont pour moi tout l’or du monde. 

Rien de tel que d’être profondément indésirable pour savoir à quel point les gens se fichent de vous.

 
Le fait du prince

Lorsque nous n'avons plus le choix, lorsque nous courons à la catastrophe, autant jouir de la vie.

 
Barbe bleue

Quoi de plus beau que le plaisir ? 

Quelle que soit la discipline, le meilleur moteur est l’ascèse. 

Il n’y a pas de pourquoi au désir.

 
Métaphysique des tubes

Le seul mauvais choix est l’absence de choix. 

Si nous étions capables de ne plus penser à nos problèmes, nous serions une race heureuse.

 
Les Catilinaires

On ne choisit pas qui l’on est. 

La vraie générosité est celle que personne ne peut comprendre.

 
Les combustibles

- Ce n’est pas mal l’éternité.
- Pourquoi ?
- Ca dure longtemps. 

Comment pourrais-je tenir à la vie, depuis que je connais sa vraie nature ?

 
Robert des noms propres

Il n’est qu’une clef pour accéder au savoir, et c’est le désir.

Proposé par Frédéric BARRON