E


TROll

Bonjour, je suis un troll d'origine scandinave, une des créatures les plus terrifiantes au monde, comparé maintes et maintes fois à Satan.

Je n' ai pas toujours été grand, méchant, je vais vous le montrer tout à l' heure.

MES ORIGINES DE TITAN: ma grandeur ancestrale.

      Dans la mythologie nordique, j' étais un être vivant dans les montagnes ou les buttes, appelé Odin. J'étais plus particulièrement un géant incarnant les forces naturelles, au même titre que les titans, eh ouais !. J'ai tué le tout puissant Ymir, mon père, pour assurer le règne des dieux et des hommes selon un scénario rappelant la castration d'Ouranos par son fils chronos et des dieux d' Olympe sur les titans. Mes camarades et moi même avons surgi des profondeurs du corps de notre père ; nous symbolisons les forces naturelles.

 

.

 

Ma triste vie je ne suis plus un MONSTRE !

La christianisation a profondément diminué ma taille. Quelle dommage, j' étais tellement moche, fort, hideux et voilà qu' on me compare à des nains ?! Comme l'église n' arrivait pas à enlever mon pouvoir Satanique était cette simple créature que je représentais. Mais sachez-le, heureusement que la Scandinavie était la sinon je serai mort. C'est grâce aux fêtes païennes célébrées là- bas et les contes populaires que je pouvais me divertir quelques fois, la plupart du temps sous le nom de Midsommar.

 

ps: je vais vous conseiller très fortement de visiter cette région car vous pourrez en apprendre davantage sur ces fêtes païennes où  je faisais peur à la population et m'acheter sous forme de figurine ou peluche.

 

 

 

Après la mort ,la resurection!

    Pour couronner le tout, il a fallu que l'église luthérienne s'y en mêle. Déjà que je n'étais même plus un très grand, mais là je n'étais même plus un monstre. quelle abomination !! Pendant 4 siècles je restai dans l'ombre d'un passé lointain. au 21ème siècle pour mon plus grand bonheur les enfants prirent gout a l'horreur. Je repris ma forme ancestrale notamment grâce au film hollywoodien. Le monde entier s'intéressa alors et s'intéresse toujours à mes fabuleuses histoires.

 +

 

Retour en haut de la page.

 

Léo