E


Le lamantin

1 : Qui suis-je ?

Journaliste : Bonjour, Mme la sirène.

Lamantin : Mais!!! Je ne suis pas une sirène.

Journaliste : Oh! Pardon.

Lamantin : Je vous excuse. Beaucoup de gens font votre erreur en me voyant pour la première fois. En fait je suis un lamantin, de l'ordre des siréniens. On me surnomme la "vache de mer" à cause de mon alimentation.

Journaliste : Je pensai que vous n'existiez pas. Du coup, je me vois dans l'obligation de vous poser quelques questions. Que mangez-vous ? Et grâce à quoi ?

Lamentin : Je mange des herbes flottantes ou immergées. Je suis donc un herbivore.

 Je mange grâce à une sorte de trompe qui est ma bouche. Bien que je sois diurne, je ne mange que la nuit et jusqu'à 50 kg par jour.

Journaliste : Quelle est votre espérance de vie ? Combien pesez-vous ? Combien pesez-vous?

Lamantin : Que de question ! Mais je peux y répondre. Premièrement, je peux vivre jusqu'à 60 ans, peser environ 1.5 tonnes et mesurer 5 mètres.

 

2 : Différentes espèces et cousins

Journaliste : Avez-vous des cousins ou y-a-t-il différentes espèces de lamantin ?

Lamantin : On est à peu près 3 ou 4 espèces de lamantin. En fonction de l'endroit où l'on vit, notre espèce est différente est porte le nom de ce lieu. Moi, je suis un lamantin de Floride car je vis en Floride. Mon nom latin est Trichechus manatus latirostris.

Journaliste : Et vous cousins ?

Lamantin : J'y viens, j'y viens. Nos cousins sont les Dugong qui nous ressemble beaucoup.

 

  3 : Comportements et reproduction

Journaliste : Comment bougez-vous dans l'eau ?

Lamentin : Je nage sous l'eau grâce à l'aide de ma puissante nageoire caudale, mes deux membres antérieurs me servent de gouvernail.

Journaliste : Et votre reproduction ?

Lamentin : Les femelles ont une gestation de 13 mois et donne naissance à un petit d'environ 30 kilos. Les femelles commence à se reproduire vers l'âge de 7 ans.

Journaliste : Eh bien, merci beaucoup. J'espère que d'autres personnes auront aussi appris quelque chose comme moi. A bientôt.

Lamentin : De rien et à bientôt !

 

.

Retour en haut de page
Ariane