C


Paul, le poulpe devin

Voici notre interview de Paul le Poulpe, un important personnage pendant la coupe du monde de 2010 que nous nous devions d'honorer alors que la coupe du monde de Rio de Janeiro approche à grands pas.

Ce qu'il FAUT savoir sur Paul le Poulpe !!!

lus de deux ans après sa mort et à l'approche d'une nouvelle coupe du monde, nous nous devions de vous reparler de Paul, le poulpe extralucide.

Né le 26 janvier 2008 en Angleterre, il est mort le 26 octobre2010. il a passé presque toute sa vie dans l'aquarium d'Oberhausen où il a fait ses principales prédictions pour le championnat d'Europe 2008 et la coupe du monde 2010. Mais avant une interview de nos archives, voici sa carte d'identité.

 

Carte d'identité

Nom : Paul, surnommé le Poulpe.
Espèce : pieuvre commune, mollusque, céphalopode.
Description : huit tentacules avec des millions de récepteur de goût. Un "bec" dur pour manger.

Caractéristiques : nage en arrière. Peut libérer une poche d'encre lorsqu'il est agressé.
Nourriture : crustacés et mollusques principalement.
Enfants : 80 842.
Parenté : inconnue.
Autres particularités : sang bleu. Un bras coupé peut repousser (sic !). Se déplace en buvant de l'eau.

 

Interview de septembre 2010

Depuis le mondial de foot, ce poulpe devin est devenue une star. Nous nous devions donc de l'interviewer. Avec masque et tuba, notre envoyé spécial l'a rencontré dans un aquarium d'Allemagne. Plouf !

Jean-Pierre Michon : Bonjour, monsieur le poulpe. Quelle foule autour de votre aquarium !
Paul le Poulpe : Ne m'en parlez pas ! Depuis que j'ai pronostiqué sans me tromper le résultat des 7 matchs de l'équipe d'Allemagne en Coupe du Monde et la victoire de l'Espagne en finale, ça défile !
JPM : Mais quel est votre secret ?
PLP : Et bien, j'ai juste eu du bol !
JPM : Du bol ? Mais enfin, la probabilité de faire de tels pronostiques était de 1 sur 64 ! C'est inouï !
PLP : Effectivement, c'est incroyable... Mais pensez à Mani la Perruche ou encore à Pauline la Pieuvre et à tous les autres animaux dont personne n'a parlé parce qu'ils se sont plantés ! Au fond, c'était normal que l'un d'entre nous y parvienne.
JPM : De la chance donc... Mais n'aviez-vous pas une préférence pour le drapeau allemand, pour ses couleurs par exemple ?
PLP : Faux, monsieur. Premièrement, presque tous les drapeaux étaient composés de trois bandes horizontales et deuxièmement, les poulpes voient en noir et blanc ! Alors pour faire la différence, IMPOSSIBLE !
JPM : On dit aussi que votre soigneur, qui avait déjà un avis mettait volontairement la plus belle moule dans la boîte de l'équipe qui allait gagner...
PLP : En effet, mes ventouses sont truffées de récepteurs pour le goût, et les boîtes avaient des trous. C'est donc une possibilité.
JPM : Depuis que vous avez prédit la victoire de l'Espagne en demi-finale contre l'Allemagne, on dit que vous avez reçu des menaces.
PLP : Ça, oui... Il y a même un concours des meilleures recettes pour me cuisiner ! Mais les Espagnols se sont montrés reconnaissants : je suis citoyen d'honneur de la ville de Carballino en Espagne et le président Zapatero s'est dit près à m'envoyer une équipe de sécurité pour ma défense !
JPM : Et bien, merci de m'avoir accordé cette interview. Au revoir et à bientôt !
PLP : Au revoir !
                                                                                                                 

Retour en haut de page
Aurélien