B


Le Wombat

Interview de Vombatidi, un wombat, par Sponk une petite puce.

Vombatidi est un wombat commun qui vit dans un zoo à Sydney en Australie. Sponk vit actuellement dans le pelage de Vomabtidi.

  I : Description habitat
 
Sponk : Coucou toi ! Comment vas-tu ?

Vombatidi : Bonjour madame la puce, je vais bien merci et toi ?

Sponk : Je vais très bien merci. Je suis ici pour t'interviewer.

Vombatidi : Je suis tout à toi !

Sponk : Très bien ! Tout d'abord pourrais-tu te présenter, dire à quelle famille tu appartiens, etc.

Vombatidi : Alors le wombat appartient à la famille de marsupiaux et comme tous les marsupiaux, nous avons une poche ventrale et nous sommes herbivores.

Sponk : Où vivez-vous ?

Vombatidi : Nous vivons essentiellement ,au sud-est de l'Australie dans l'Île de Flinders et en Tasmanie. Notre habitat est un terrier.

Sponk : Y-a-t-il plusieurs espèces de wombats ?

Vombatidi : Oui trois : - le wombat commun, le plus répandu de tous.
                                    - le wombat à nez poilu du Sud, très répandu également.
                                    - et le wombat à nez poilu du Nord qui lui est extrêmement rare.

 

 

II : Capacité et comportement
Sponk : Comment définirais-tu le caractère de ton espèce ?

Vombatidi : Eh bien nous ne ressentons pas la peur, quand nous nous sentons attaqué on peut devenir très féroces : le naturaliste Harry Frauca a été mordu à une profondeur de 2 centimètres à la jambe - à travers une botte ne caoutchouc, une jambe de pantalon et une chaussette en laine épaisse - simplement parce qu'un wombat était de mauvaise humeur ! Nous pesons entre 15 et 40 kg et notre poids permet de faire tomber un homme de corpulence moyenne. Nous pouvons aussi courir à 40 km/h.

 

III : Reproduction
Sponk : Et comment se passe votre reproduction ?

Vombatidi : Eh bien le wombat se reproduit durant les périodes froides et la femelle donne naissance à un seul petit, rarement deux et le bébé grandit dans la poche de la mère qui ne contient qu'une seule mamelle et le bébé devient très rapidement indépendant.

Sponk : Merci beaucoup Vombatidi de nous avoir accordé cette merveilleuse interview, ce fut un réel plaisir.

Vombatidi : Tout le plaisir était pour moi ma chère mais pourrais-tu quitter mon pelage : tu me démanges !

Retour en haut de page.
Louis