A


LE TIGRE

Il s'agit d'une autobiographie de Tigrou un gentil tigre du Bengal ne pesant que 384 kilos, et n'étant ni plus ni moins que le troisième plus grand prédateur sur la terre ferme derrière ses amis l'ourson kodiak et l'ourson polaire .

Moi tigrou ma vie mes origines

Bonjour. Je me présente, je m'appelle Tigrou Bengale on peut me trouver le plus souvent en Inde ou en Sibérie. Vous avez peut-être entendu parler du méchant lion ? Et bien moi !! je suis plus grand, plus fort ; plus massif et plus dangereux !!! Vous le savez peut-être mon pelage est rayé jaune et noir. Sur la face interne sur ma poitrine, ma gorge, sur les joues, la mâchoire inférieure et le dessus des yeux mon pelage est couleur crème .

En général les tigres comme moi , vivant dans la foret ont leur pelage plus sombre. Il y a plusieurs races de tigres comme moi, et cela change le nombre et la disposition de leur pelage .

 

Parlons de moi ; parlons peu

Les tigres adultes comme moi peuvent, en marchant faire des foulées de 55 à 80 cm de long . La trace de nos pattes mesure 10 à 14 cm de large et 16 cm de long . Contrairement à ce qu'on pourrait penser je suis un excellent nageur . Je peux si j'ai bien manger traverser à la nage de grande rivières ou cour d'eau pendant 6 a 8 km .Je peux aller jusqu'à 50 km/h sur de courtes distances , mais je peux parcourir des centaines de kilomètres pour me trouver un goûter ou des compagnons .

 

Mon repas ! on y touche pas !!!

Hm! ! On y vient enfin ! Mon repas , la seule vraiment intéressante de mon autobiographie ! Alors, j'adore manger des buffles en sauce, des paons avec leur plumes qui me chatouillent le nez , le grand et majestueux cerf qui est aussi bon que gracieux , un plat de fin gourmet le chital une petite antilope pas plus grande qu'un chien ,les bisons leur chaire est dure mais très goûteuse et pour terminer, certainement le meilleur le cochon sauvage .

En conclusion si vous croisez un tigre parlez lui de moi ! Faites attention nous sommes une espèce menacée! Alors ne faites pas de nos peaux des tapis!

Retour en haut de page
Edouard