A


Le  Koala

Bonjour, je suis un koala et je vais vous parler de ma vie et de celle de mes congénères.
Je suis un marsupial arboricole herbivore d'Australie et seul représentant encore vivant de la famille des Pharcolarctidés. Je me trouve dans les régions côtières de l'Australie méridionale et orientale.

1-Naissance d'un bébé koala

Quand je suis né, je du ramper jusqu'a la poche ventrale de ma mère. Je pesais moins d'un gramme et je faisais environ 1,5cm. j'étais aveugle et sous-développé. J'avais déjà des griffes et des avant-membres. D'ordinaire un seul bébé naît en été et poursuit sa maturation et son allaitement pendant six à sept mois dans la poche de sa mère. Il n'y a que très rarement des jumeaux qui naissent.
Dans toute l'Australie, les naissances de koalas ont lieu toute l'année. Au Queensland, 60 % des naissances se passent entre décembre et mars, tous sexes confondus. En Australie méridionale, la moitié des mâles naissent en novembre et la moitié des femelles ne sont pas nées avant décembre. Il y a plus de naissance de mâles que de femelles dans certaines régions du sud de l'Australie, sans que l'on puisse avancer une hypothèse. À treize semaines, le nourrisson pèse 50 g.
 

 

2-Poids et taille d'un koala

Nous pouvons mesurer entre 61 et 85cm et pèsent entre 4 et 14kg. Nos mensurations et nos proportions dépendent de l'âge, du sexe, de l'alimentation et de la région. Nous sommes généralement plus gros dans les climats frais(dans le Victoria, les mâles adultes peuvent atteindre jusqu'à 14 kg, les femelles jusqu'à 11 kg. La moyenne pondérale des animaux des régions septentrionales est plus faible : les mâles atteignent 12 kg, les femelles 8 kg) et donc plus petit dans les climats plus chaud(dans le Queensland, le poids moyen des mâles atteint 8 kg, celui des femelles 6 kg).
La température corporel est, avec 36,6 °C, légèrement inférieure à la moyenne des autres mammifères. Leur cœur bat entre 70 et 140 fois par minute (en fonction de divers facteurs, dont l'âge du koala). Le pouls est cependant difficile à mesurer car les koalas ont une arythmie sinusale, ce qui signifie que leur pouls et leur respiration ne sont pas synchronisés. Les modifications du pouls ne reflètent pas véritablement le travail du cœur.

 

 

  3-Prise de nourriture et digestion

Je passe environ trois à cinq heures par jour à manger activement. La prise de nourriture peut se faire à n'importe quel moment, mais se passe généralement la nuit entre 17h00 et minuit. Je  me nourris par intermittence par sessions de 20 min environ. Un koala adulte nécessite par jour environ 200 à 400 grammes de feuilles en moyenne, les plus gros spécimens pouvant en ingurgiter jusqu'à 1,1 kg. Quand elles allaitent, les femelles augmentent leur consommation de 20 à 25 %. Au moment de me nourrir, je suis contraint d'être extrêmement sélectif, car l'eucalyptus contient des substances toxiques, que je ne peux tolérer dans une certaine mesure, mais à forte concentration, elles me sont tout aussi toxiques. J’étends tout d'abord mes bras et cueille avec grande précaution une feuille bien choisie, de préférence les feuilles les plus vieilles, où les toxines ne sont plus aussi concentrées. Je la renifle avec insistance, avant d'en croquer un morceau. Les feuilles sont alors broyées et mâchées consciencieusement à l'aide des dents, du diastème, de la langue et des abajoues, qui permettent de stocker de grandes quantités de feuilles, jusqu'à former une bouillie puis avalées.
Les koalas sont un bon exemple d'un mammifère capable de vaincre les défenses d'une plante. Les feuilles d'eucalyptus sont riches en fibres indigestes, riches en toxines et pauvres en nutriments. Certaines toxines sont filtrées et éliminées par le foie. L'estomac possède une
glande cardiogastrique, qui augmente la production d'acide et d'enzymes.

  

Retour en haut de page
Barthélémy