A


LE RENARD

 

1: Mon Corps d'Apollon

 
Je viens de la famille des canidae .

Ma queue mesure environ 40cm, l'ensemble de mon corps mesure approximativement 110 cm et ma taille est de 40 cm en règle général.

Durant mon adolescence, j 'ai souffert de nombreuses moqueries concernant mon poids : je suis, à mon grand désespoir un poids-plume... je ne pèse que 7 kilos.

Mon pelage brun-roux fait tomber toutes les renardes. Mes yeux à pupille verticale et mon joli museau font pâlir toutes les renardes.

Au début de l'hiver, mon pelage s'épaissit.

 

 

2 : Une vie....
 
Je suis actuellement dans ma septième année et ma durée de vie est de 10 ans à peine...

Je dois par conséquent vivre à fond !

Depuis mon enfance, j'ai réussi à m'adapter à n'importe quels milieux de vie : la ville, les bois, les montagnes et j'en passe !

J'ai été abandonné par ma mère à l'âge de 8 mois.

Je n'avais plus qu'un seul choix: survivre

Pour ce faire, j'ai tué de sang froid des rongeurs, des oiseaux et des insectes de tous genres.

Je suis un carnivore revendiqué, cependant, de temps à autre, essentiellement en été je me délecte de quelques baies ainsi que de fruits.

Ma femme, Bianca m'a donné cinq merveilleux enfants (cinq en une seule portée).

Comme la plupart des renardes elle est tombée enceinte au mois de janvier. Sa grossesse a duré 52 jours pour être précis (une période remplie de complications pour notre couple...).

Mes petiots pesaient environ 100g à la naissance.

Après la mise-bas, ma femme est restée dans notre terrier pendant 4 jours pendant ce temps je cherchais de la nourriture.

Ma compagne n'a pas l'instinct maternel, elle a pour projet de laisser nos enfants livrés à eux mêmes au début de l'automne.

 

 

 3 : Moi, le rebelle de la forêt
 
Nous, les renards sommes les principaux vecteurs de la rage en Europe. Les hommes ont tenté de nous tuer par le biais de gaz, de tirs mais en vain. Nous avons le pouvoir !

Nous sommes considérés comme les bad-boys de la forêt !

Dans la plupart des adaptations cinématographiques me concernant, je suis représenté sous les traits d'un personnage cruel, vicieux et extrêmement rusé.

De nombreux livres parlent de moi, Roule Galette (mon favori) par exemple.

Je peux sembler vicieux, mais ce n'est qu'une façade... Je suis, en vérité, un être blessé en manque d'affection.

En conclusion, nous pouvons dire que je suis un être de taille moyenne, aimant la vie et les bonnes choses !

Retour en haut de page
Louise