A


Le Dodooooo
de l'âge de glace

Nous allons aujourd'hui à la rencontre de John Roberts, grand acteur du film culte : l'Age de glace ! Incarnant un dodo (lequel?), il est reconnu dans les dessins animés mais malheureusement inconnu du monde extérieur.

I. Une nation de héros

M : - Bonjour John ! C'est très aimable à vous de m'accueillir ici, j'ai rarement eu l'occasion de rencontrer des célébrité, après King Kong, vous êtes mon deuxième interview culinai... euh non pardon... animalier... Vous êtes un dodo connu alors que le monde entier pense que votre espèce est disparue ! Pouvez vous m en dire un peu plus sur vous ?
J. R. : - Sachez tout d 'abord que nous représentons une espèce forte et conquérante ! Nous sommes tout de même plusieurs dizaines d'individus !
M : - Euh...
J. R. : - Chris Wedge et Carlos Saldanha, les grands réalisateurs qui ont fait le bon choix de me prendre, ont reproduits notre civilisation à merveille !
M : - Ainsi vous êtes réellement des être stupides qui ne pensent qu'à leur civilisation et à leurs pastèques ???
J. R. : - Tout à fait fait ! Pourquoi ?
M : - J'avoue être surpris par tant de bonne fois !
J. R. : - Je sais ce que vous penser de nous autres, les dodos... Vous pensez que la disparition de mes confrère est due à notre imbécillité ! Vous vous croyez supérieurs ! Hé bien sachez que notre quasi-disparition est le fait de l'attaque de quatre monstres dont l'un des votre ! Un mammouth gigantesque, un paresseux sournois, un tigre à dent de sable tout droit sorti de l'enfer, et un bébé... euh... bah... un bébé quoi !
M : - Je suis sincèrement désolé, toutes mes condoléances...

 

II. La (quasi hein! Allez pas vous imaginer des choses là!) disparition d'une espèce  
J. R. : - Nous étions une légion, rassemblés pour affronter l'air glaciaire. Nous avions seulement trois pastèques, c'était nos seul bien, nos seul ressources, notre précieux ! Les quatre monstres nous mirent dans un état de folie en faisant disparaître deux de nos pastèques dans un ravin, puis en emmenant la dernière ! Certains d'entre nous se sont suicidés en se jetant dans le ravin pour suivre nos biens, d'autres furent terrassés par l'ennemi ! Et puis c'était la fin...
M : - C'est une fin bien triste...
J. R. : - Oh ce n'est qu'une quasi fin !
M : - Eh bien adieu !
J. R. : - A la revoyure !

 

III. Préparation du dodo à la marmite (recette récupéréediscrètement chez John mais chuuut!)

Pour 15 personnes
Un gros dodo (environ 11kg)
Du piment d'Espelette (beaucoup de piment d'Espelette !!!!!!)
Des patates (500gr)
400gr de beurre
1L d'huile d'olives

Faire cuire le dodo  (entier, les plumes ça donne un petit coté croustillant!) avec le litre d'huile pendant 3h. Ajouter un fond d'eau pour rendre la chair plus tendre. Rajouter le piment d'Espelette ! Parce que j'aime le piment d'Espelette !
Faire cuire le patates au feu moyen avec le beurre dans une casserole à fond épais. Saler, poivrer et bon appétit !

Retour en haut de page
Martin