A

King Kong

 

1 : Histoire et apparence

Le journaliste masqué : Bonjour monsieur... ahrem... Kong, pouvez vous un peu nous parler de vous ?
King Kong : Avec plaisir ! Pour commencer je suis né sur "Skull island", une petite île au milieu de l'océan Indien au large de Sumatra. Les premières années de ma vie ont été un peu mouvementées ! Hé oui, car sur mon île, l'évolution s'est arrêtée depuis des milliers d'années. J'ai donc passé la plus grande partie de mon enfance à gentiment me bagarrer avec des monstres marins, dinosaures, et autres affectueuses créatures.
Le journaliste : Cela a dû être très... instructif, je suppose. Parlez de nous un peu de votre premier contact avec les humains.      

   

 

2 : King Kong vs les Humains

 

King Kong : On ne peut pas dire qu'il ait été très amical ! Après m'être débarrassé de mes adversaires  préhistoriques, j'étais devenu le maître incontesté de l'île. Je m'ennuyais ferme, et c'est alors que j'ai eu l'idée d'asservir le petit groupe d'indigènes qui avait élu domicile sur la pointe nord de l'île. Je suis arrivé avec une couronne de feuilles "faite main" sur la tête et en marchant sur deux pattes avec un air vénérable, et la tour était joué ! Ces naïfs petits humain m'ont pris pour leur dieu ! Qu'est ce que j'ai pu en rire de leur bêtise ! Même cela leur faisait peur : le son se réverbérait sur les parois des grottes, ils prenaient mes gloussements pour des rugissements qui annonçait la punition divine.  Oui, c'est vrai, j'avoue, j'ai bien pu en manger un ou deux mais c'était vraiment parce que j'avais faim... Revenons plutôt à nos humains... pardon, à nos moutons. Il s'est avérée que mes sujets ont fait du zèle, et qu'ils se sont jetés sur de pauvres explorateurs à peine débarqués sur l'île avant de les massacrer en bonne et due forme, avec tortures, sacrifices rituels et tout le bazar. Alors c'est vrai que dès le début, ça ne commençait pas avec de bonnes bases les humains et moi...

   

 

3 : King Kong vs Godzilla

 

Le journaliste : Oui, en effet... Vous n'avez pas parlé de votre confrontation avec le sacré Godzilla, le lézard atomique.
King Kong : Oh, vous savez, ce n'est pas très important... J'ai mis sa raclée à ce reptile de pacotille en deux temps trois mouvements...
Godzilla enlevant son masque :  c'est moi Godzilla, HA HA HA ! Et je vais prendre ma revanche, viens King Kong, tu vas voir ce que le lézard de pacotille peut faire !

POUR NE PAS CHOQUER LES PLUS JEUNES, LA SCENE SUIVANTE NE SERA PAS DECRITE.

   
Retour en haut de page
Melchior